Forts de la nouvelle dynamique lancée ensemble, de grands défis se présentent à nous. Le football français a besoin d’un programme sérieux, réaliste, ambitieux et innovant pour les relever. La mise en œuvre de ce programme devra s’appuyer sur l’association de l’ensemble des acteurs dans le respect des dispositions du Code du Sport et des compétences ou de l’autonomie de chaque entité -FFF, LFA et LFP-.

Le football français est aujourd’hui une référence internationale en matière de détection des talents, de formation de joueurs et de performance des sélections nationales. Cet effort doit être prolongé en concertation avec les clubs professionnels, pour consolider notre savoir-faire et notre vivier de talents encore plus riche qu’aujourd’hui. Dans cette optique, l’engagement et la présence de la Fédération au sein des instances internationales, en particulier l’UEFA, contribuera à la défense de l‘intérêt des clubs et du football français (indemnités de formation ; indice UEFA ; format des compétitions…).

Au-delà de la qualification pour la Coupe du Monde 2018 de la FIFA en Russie et de l’Euro 2020, la fédération doit se fixer un objectif d’excellence dans l’ensemble des compétitions à venir, quelle que soit la catégorie concernée : Championnat d’Europe féminin en 2017, Euro Espoirs en 2019, Coupe du Monde U20 et U18 en 2017, Coupe du Monde féminine U20 en 2018...

L’organisation de la Coupe du Monde 2019 constituera un enjeu considérable pour le football français, une chance unique de valoriser davantage la pratique du football féminin au haut niveau. En s’appuyant sur les compétences des Ligues, des Districts et des Clubs, la FFF devra faire de cet évènement international une réussite totale tant sur le plan sportif que sur celui de l’organisation. Cet événement doit en outre nous permettre de laisser un Héritage au service du football féminin et du football en général. Le développement de la mixité nous permettra de renforcer notre tissu de bénévoles mais aussi de développer les équipes d’éducateurs. Une attention particulière devra également être accordée aux infrastructures et aux équipements destinés à favoriser l’accueil et la fidélisation des licencié(e)s.

Dans tous ces domaines, la Fédération devra être aux côtés des Ligues, des Districts et des Clubs et leur donner les moyens d’atteindre ces objectifs ambitieux. La nouvelle carte territoriale, bâtie par les Ligues et les Districts, constitue un atout majeur pour le développement du football français. La Fédération doit conforter ce nouveau maillage, afin d’optimiser le fonctionnement du football sur tout le territoire.

Avec le Programme Éducatif Fédéral, la FFF a engagé une initiative d’ampleur pour allier formation sportive et éducation dans les clubs. Elle doit être accompagnée d’une réponse appropriée lorsque des comportements répréhensibles sont constatés. Ensemble, ces deux démarches confirmeront le rôle éducatif du football comme facteur de cohésion sociale.

Pour y parvenir, la FFF devra adapter ses actions au contexte dans lequel elle les mène en tenant compte des besoins et des réalités de chaque territoire pour optimiser sa proximité avec les acteurs de terrains et ses licenciés.

Notre football est riche de près de 400 000 bénévoles. Le nombre de dirigeants bénévoles et de bénévoles dans les clubs sont repartis à la hausse. Mais cette évolution demeure fragile. Il nous faut aller plus loin, c’est essentiel pour pérenniser nos clubs et nos structures.

Renforcer le bénévolat au sein de la Fédération c’est aussi permettre à tous les bénévoles de participer à son mode de fonctionnement. C’est déjà le cas via les Ligues, les Districts, leurs commissions ou leurs actions. Mais nous pouvons encore aller plus loin.

Nous lancerons une large concertation qui s’appuiera sur les richesses et l’expertise des élus et des acteurs du monde amateur unis, performants et reconnus. Elle sera pilotée par la LFA, en étroite collaboration avec les Collèges, pour optimiser la place et le rôle des instances du football amateur dans la gouvernance fédérale.

Le programme réaliste et ambitieux que nous vous proposons s’appuie sur une équipe passionnée, engagée, expérimentée, unie, novatrice, diversifiée et consciente de l’intérêt supérieur de notre football. Nous avons, tous, amateurs et professionnels unis, le devoir de consolider les réussites du mandat qui s’achève. Mais nous avons surtout la volonté de progresser encore, d’aller plus loin, ensemble, pour défendre et porter l’Excellence du football de demain.

Renforcer encore les performances et la compétitivité du football français

Amplifier les efforts en matière de détection et de formation des talents
- Renforcement du parcours du joueur (formation, protection, statut) dans un cadre sécurisé pour l’ensemble des acteurs concernés
- Evolution des règles en matière de transferts internationaux : être à la pointe de l’action vis-à-vis de l’UEFA et de la FIFA
- Adaptation des championnats de jeunes après concertation avec les Ligues et Districts

Créer les meilleures conditions pour le succès de nos sélections
- Observation et analyse de 5 000 rencontres par an
- Réforme du pilotage des sélections jeunes au sein de la DTN
- Généralisation d’une Charte du joueur selectionné à l’ensemble de nos sélections
- Création d’un pôle espoir pour le Futsal, réforme du championnat pour renforcer l’Elite, appui plus fort aux clubs qui y participent (licence club D1 futsal)
- Reconnaissance d’une compétition nationale de Beach Soccer dès 2018

Poursuivre la réforme de l’arbitrage au service de la qualité du jeu
- Extension du statut d’arbitres d’Elite à tous les arbitres de L1 et L2
- Poursuite de l’expérimentation puis utilisation de l’assistance vidéo à l’arbitrage
- Création de dix postes de cadres techniques arbitrage au sein des ETR géographiquement répartis
- Intégration de la formation des arbitres au sein de l’IFF
- Former 1 500 arbitres féminins d’ici la fin du mandat
- Présence d’arbitres français dans toutes les compétitions internationales : Euro féminin 2017, Coupe du Monde 2018, Coupe du Monde féminine 2019 et Euro 2020

Renforcer le soutien au haut niveau féminin
- Parcours spécifique aux joueuses à l’image du Parcours d’Excellence Sportive
- Renforcement du lien entre les pôles et les clubs d’élite
- Licence club féminine spécifique mise en œuvre dès la saison 2017/2018

Redynamiser le championnat National
- Accroître la sécurisation des clubs et renforcer la solidarité du football professionnel
- Moderniser notre championnat National par une concertation avec le monde professionnel

Une organisation territoriale puissante et structurée pour un meilleur service aux clubs

Faciliter la vie des Ligues et des Districts
- Simplification administrative dans les relations avec la FFF
- Amélioration de l’offre de services existante aux Ligues et aux Districts
- Dématérialisation des procédures développée (feuille de match informatisée, licences…)

Faire vivre la nouvelle organisation territoriale
- Un accompagnement fort pour la mise en œuvre opérationnelle de la réforme territoriale pris en charge par la FFF
- Déploiement d’ETR adaptées aux différentes régions avec une attention particulière pour la situation des CDFA

Renforcer les moyens d’action des Ligues et Districts
- 50% des besoins en matériel sportif des Ligues et Districts couverts gratuitement
- Budget « infrastructures » du FAFA augmenté de 20% pour chaque ligue dès 2017/2018
- Gestion par les Ligues et les Districts des priorités locales d’investissement pour 20% de leur enveloppe

Accompagner la structuration des clubs
- Amplifier le déploiement du label jeunes
- Offre dédiée aux clubs d’achat de matériel sportif de qualité à des tarifs fortement remisés
- Mise en place d’un plan exceptionnel de formation de nouveaux éducateurs assorti d’un budget de 2 M€ sur la mandature

Promouvoir le rôle éducatif du football comme facteur de cohésion sociale

Renforcer la dimension citoyenne des écoles de football et le lien foot/éducation
- Extension du PEF adapté aux 10 000 clubs affiliés à la FFF comptant une école de football
- Aide spécifique aux clubs volontaires pour le déploiement d’un dispositif de soutien scolaire (40h de soutien scolaire prises en charge)
- Renforcement et poursuite de l’opération Foot à l’école

Réaffirmer en permanence les valeurs du football, tout en réprimant de manière adaptée les comportements néfastes
- Large déploiement des opérations Carton Vert et Carton Bleu
- Création d'un challenge annuel Carton Vert
- Constitution systématique de partie civile de la FFF pour les faits de violence engendrant une action pénale
- Fonds fédéral de prise en charge des frais de justice pour la ou les victimes de violence

Créer une politique de solidarité territoriale du football
- Plan d’équipement spécifique pour les territoires ruraux à hauteur de 2 M€ sur les 4 années
- Plan « quartiers prioritaires » doté à la même hauteur
- Mise en place d’un plan Outre-Mer par une augmentation de 50% des sommes actuellement dévolues à ces territoires

S’adapter à la diversité des attentes des licenciés, simplifier les règles
- 150 terrains de Foot 5, 150 terrains de Fustal extérieur et 50 terrains de Beach soccer seront construits en quatre ans
- Déploiement d’une licence « loisirs »
- Redynamiser le Football d’Entreprise autour de la santé au travail de manière adaptée à chaque Ligue
- Poursuivre les actions en faveur de la mixité notamment à travers la formation d'éducatrices, d'arbitres et de dirigeantes

Soutenir l’engagement bénévole dans le football, mieux associer nos bénévoles aux projets du football

Mieux accueillir, mieux former et mieux valoriser nos bénévoles
- Accompagner et aider les Ligues, les Districts, et les clubs pour l’accueil et l’intégration des nouveaux bénévoles
- Développement des programmes de formation des bénévoles en lien avec l’Institut de Formation du Football
- Mise en place d’un dispositif de reconnaissance des compétences des bénévoles
- Poursuite du lobbying en faveur du Statut du bénévole (droit à la formation, validation de trimestres…)
- Expérimentation d’une licence bénévole spécifique, distincte de la licence dirigeant

Organiser l’association des acteurs de terrain aux projets de la Fédération
- Développement d’une plateforme collaborative à disposition de tout le football amateur
- Promotion du partage d’expérience entre les différentes instances
- Large concertation sous l’égide de la LFA pour optimiser la place et le rôle des instances du football amateur dans la gouvernance du football

©2017 - EQUIPE-NLGMENTIONS LÉGALES